L’amour, l’amour, l’amour (et toutes ces choses)

Bonsoir vous. On vous entend d’ici nous dire « fichtre, vous en avez mis, du temps ». Déso, on aime faire les choses bien, et par bien, on entend prendre le temps. Pourtant on n’était pas bien loin. Peut-être même que vous nous avez aperçus sans même le savoir. Revenons à nos moutons. On a pas mal de choses en route, si vous voulez tout savoir.

Commençons par le début. Ce qui nous amène ici, ce soir, c’est l’amour. Mais pas n’importe lequel. L’amour, l’amour, l’amour (et toutes ces choses).

Impossible de passer à côté de cette petite merveille signée Mouloudji et Bon Entendeur.

Du coup, cela va de soi, on avait envie de donner le tempo. On en a bien besoin, de l’amour. L’amour sous le gui, l’amour sous la pluie, l’amour dans le bus, l’amour devant le fromager, l’amour au marché, l’amour à La Poste, l’amour sur le quai, l’amour sur les pavés, l’amour le lundi… Celui qui nous fait vibrer, celui qui nous donne envie de voyager, celui qui nous rend dingue. Celui pour qui on ferait n’importe quoi.

Certains préfèrent tout péter sur leur passage, d’autres préfèrent hurler, râler, quand d’autres encore ont pour activité favorite de faire la gueule. Oui, la gueule. C’est gai. Et bien nous, on a envie de vous dire aimez-vous. Aimez la pluie de décembre qui n’en finit pas. Aimez poireauter votre bus. Aimez ces dossiers qui ne désemplissent pas votre bureau. Aimez le mec qui passe devant vous à la boulangerie, ou celui qui vous marche sur le pied sans s’excuser. Aimez votre voisin qui ne vous dit pas bonjour. Aimez les contre-temps. Aimez l’inconnu, la tourmente, le tourbillon de la vie. Aimez-vous vous-mêmes aussi. On citerait bien Edouard Baer en scribe, pour en rajouter une petite, mais vous avez compris l’idée.

Côté bonnes adresses pour Noël, si on était vous, on irait faire un tour du côté de chez Sacrés Français, chez JANE, chez Le Slip Français, chez FAGUO, et chez Tribü. Voilà, on pose ça là ;-)

Sans plus de chichis, on vous dit à très très vite pour vous raconter la suite.

Amourement vôtre,

Votre (très) dévoué,

Bonjour Albert

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur « L’amour, l’amour, l’amour (et toutes ces choses) »

  1. En cette période de difficulté amoureuse entre autre, qui secoue ma vie, cela me fait plaisir de te voir consacrer une chanson éternelle de « Moulou » comme certain le dénommais à l’époque de ses tournées en cabarets. Une chanson sur l’Amour, sans quoi rien ne serait possible et beau en ce monde.

    je t’embrasse fort ma chérie, avec Amour, Papou .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s